Nutrition, allergènes, impact environnemental… Quelles sont les informations à afficher obligatoirement concernant la nourriture dans les restaurants ? 

Indiquez les allergènes

Depuis 2014, la règlementation européenne INCO impose d’indiquer la liste des 14 allergènes à déclaration obligatoire présents dans les plats et produits. Cette obligation concerne aussi bien la restauration commerciale (restaurant, salon de thé, traiteur…), que les commerces de vente à la découpe (boucherie, charcuterie, fromager, boulanger, ...) ou la restauration collective (restaurant d'entreprise, restaurant universitaire, cantine scolaire…).

Les allergènes majeurs (dont vous retrouverez la liste complète dans notre article Allergènes en restauration : de quoi parle-t-on exactement ?)  doivent être répertorié par écrit, soit à proximité du produit concerné, soit dans un document laissé en libre accès pour les clients. Pour les produits pré-emballés, cette indication doit se faire directement sur la liste des ingrédients. Retrouvez d’ailleurs tous nos conseils pour être en règle avec l’affichage des allergènes, dans votre espace professionnel.

 


Obligatoire aussi : l’origine de la viande

Plusieurs décrets ont imposé suite aux différents scandales alimentaires (vache folle, grippe aviaire, steak de cheval…) l’étiquetage sur l’origine de la viande afin d’améliorer leur traçabilité et répondre à des enjeux majeurs de sécurité alimentaire.

Le décret européen n° 2002-1465 du 17 décembre 2002 sur l’étiquetage de l’origine de la viande bovine impose aux restaurateurs (restauration commerciale et collective) de porter à la connaissance de la clientèle, l'origine des morceaux de viandes bovines ou de viande hachée. Le lieu de naissance, d’élevage et d’abattage pour la viande vendue crue doivent être affichés ou indiqués sur les cartes et menus (ou sur tout autre support).

L’obligation d’étiquetage de l’origine a été étendue le 1er avril 2015 aux viandes de porc, de mouton, de chèvre et de volaille vendues crues pour les grandes et moyennes surfaces et les boucheries.

Depuis le 1er janvier 2017, la France a rendue obligatoire l’indication de l’origine des viandes (bovine, ovine, caprine, porcine et de volaille) en tant qu’ingrédients dans les denrées alimentaires (plats préparés) est obligatoire.


 

Quid des informations nutritionnelles ?

En France, le règlement INCO 1169/2011 sur l’affichage des valeurs nutritionnelles (et des allergènes) n’est obligatoire que pour les produits préemballés. La DGCCRF a clairement précisé que les produits proposés par les artisans n’étaient pas visés, suite à une demande de précision de la Confédération Française de la Boucherie, Boucherie-Charcuterie, Traiteur.
Néanmoins, la loi Egalim (loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable), promulguée en 2018, dont l’objectif est d’améliorer l'information nutritionnelle, pourrait faire changer les choses. Mais à l’heure actuelle, les métiers de bouche et la restauration commerciale ne sont pas concernés par l’affichage de l’information nutritionnel. Seuls les acteurs de la restauration collective sont tenus d’informer les consommateurs sur le respect de la qualité alimentaire et nutritionnelle des repas servis

Pour rappel, voici un récapitulatif de la déclaration nutritionnelle obligatoire et des informations supplémentaires facultatives :

 

Affichez votre démarche anti-gaspi 

Tendance green oblige, de plus en plus de consommateurs sont attentifs aux efforts des professionnels, pour réduire leur empreinte environnementale : approvisionnement en circuits courts, vrac, réduction des déchets, anti-gaspi, empreinte carbone, produits phyto… 

Là encore, la loi Egalim 2018 va imposer notamment aux professionnels de la restauration collective un certain nombre d’efforts pour une transition alimentaire : menu végétarien, plan de diversification des protéines, 20% de produits bio, réduction des contenants plastiques, suppression des bouteilles d’eau plates…

 


 

Youmeal : le bon plan, concernant l’information alimentaire 

Nous vous avions déjà présenté cette start-up dans le cadre d'un partenariat lors de dernier salon Food Hotel Tech à Paris.  Grâce à sa solution technologique, Youmeal aide ses clients à communiquer une information transparente auprès de ses consommateurs en générant des fiches informatives sur ses plats et produits, conformément au règlement européen INCO 1169/2011 et bien au-delà, : allergènes, valeurs nutritionnelles (vitamines, minéraux...), impact environnemental… Tout y figure clairement !